Accueil / Finances / Transformation agricole : La BAD finance l’installation de trois usines en Côte d’Ivoire

Transformation agricole : La BAD finance l’installation de trois usines en Côte d’Ivoire

Transformation agricole : La BAD finance l’installation de trois usines en Côte d’Ivoire

La Banque africaine de développement (BAD) va financer un projet de la Fédération nationale des sociétés coopératives de vivriers de Côte d’Ivoire (Fenascovici) qui consiste à installer trois usines de transformation agricole dans le Centre-Nord ivoirien dans le cadre du programme d’appui à la production vivrière et à la sécurité alimentaire (PAPV-SA).

 

L’information a été donnée, mercredi, à Bouaké (Centre-Nord) par la présidente de la Fenascovici, Irié Lou Colette épouse Kouadio, qui s’exprimait à l’occasion d’une rencontre d’échanges avec les autorités et les acteurs du secteur du vivrier de la région de Gbêkê (Bouaké, Centre-Nord).

Ce projet prendra en compte, la création de plusieurs usines dans les régions du Centre-Nord ivoirien, dont une unité de transformation de tomates à Bouaké et une autre dans la ville de Djébonoua qui se chargera de transformer le manioc. La ville de Katiola (région du Hambol) bénéficiera quant à elle, d’une usine de traitement du riz.

Ces trois projets rentrent dans le cadre du PAPV-SA, un vaste programme national d’appui au secteur du vivrier, financé à hauteur de 265 milliards de francs CFA par la BAD. Ce programme qui couvre tout le territoire ivoirien a pour entre autres objectifs de lutter contre la vie chère et garantir la sécurité alimentaire de la Côte d’Ivoire.

 

 

 

lebabi.ne / APA

Aller en haut