Accueil / Développement / Transformer l’agriculture africaine en sept points, le nouveau pari de la BAD

Transformer l’agriculture africaine en sept points, le nouveau pari de la BAD

Transformer l’agriculture africaine en sept points, le nouveau pari de la BAD

La Banque africaine de développement (BAD) vient de se doter d’un plan d’action en sept points pour la transformation de l’agriculture africaine. C’est ce qu’a annoncé Chiji Ojukwu (photo), qui dirige le département en charge du secteur agricole et agro-industriel au sein de ladite banque.

«La BAD, en collaboration avec des partenaires, contribuera à orchestrer, façonner et reproduire la transformation à travers sept facilitateurs», a-t-il affirmé.

Alors que la BAD estime que l’agriculture africaine aura besoin d’un investissement annuel variant entre 32 et 40 milliards de $ sur la prochaine décennie afin d’atteindre le niveau de transformation requis, l’institution s’est engagée à créer un environnement propice à attirer les capitaux privés via la mise en place d’outils innovants destinés à réduire les risques et optimiser les bénéfices.

Le nouveau plan de la BAD misera entre autres sur l’augmentation de la productivité, de la production, des investissements infrastructurels, l’amélioration de l’environnement agroalimentaire, une plus grande inclusion et la création de valeur ajoutée dans l’agriculture.

Aaron Akinocho
agenceecofin.com

Aller en haut