Accueil / Auto & Transports / Transport inter-Etat: Bientôt une voie ferroviaire de 218 km reliant Accra à Ouagadougou

Transport inter-Etat: Bientôt une voie ferroviaire de 218 km reliant Accra à Ouagadougou

Transport inter-Etat: Bientôt une voie ferroviaire de 218 km reliant Accra à Ouagadougou

 

La première réunion du comité conjoint d’experts sur le projet d’interconnexion ferroviaire entre le Ghana et le Burkina Faso a eu lieu les 15 et 16 janvier 2018 à Ouagadougou.

Un chemin de fer long de 218 kilomètres reliant les capitales ghanéenne Accra et burkinabè Ouagadougou, verra bientôt le jour. Pour préparer ce projet d’envergure, les experts chargés de l’opérationnalisation dudit projet ont eu une concertation les 15 et 16 janvier à Ouagadougou. L’ouverture des travaux a connu la présence des ministres en charge des Transports des deux pays.

«Les experts des deux pays vont définir le tracé de cette voie ferroviaire qui partira de Ouagadougou pour atteindre Accra», a déclaré le ministre burkinabè des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière Souleymane Soulama qui s’exprimait à l’ouverture des travaux des experts. Selon lui, ce chemin de fer va partir de la partie sud de Ouagadougou pour traverser les villes burkinabè comme Kombissiri, Manga, Yambassé, Pô et Dakola, avant d’atteindre le territoire ghanéen.

Souleymane Soulama a précisé que le financement du projet va s’opérer en BOT (Build, Operate and Transfer), autrement dit, un opérateur va construire le projet, le gérer durant un certain temps, avant de le rétrocéder aux deux pays.

Le comité conjoint d’experts mis en place par les deux pays a un délai de trois mois pour fournir un calendrier précis afin que le projet passe à sa phase de réalisation avant le mois de juin 2018.

Le projet de relier le Ghana et le Burkina par le chemin de fer est vieux de plusieurs années. L’idée de sa concrétisation est née des actuels présidents ghanéen Nana Akufo-Addo et burkinabè Roch Marc Christian Kaboré. L’objectif étant de faciliter les relations commerciales entre les deux Etat.

Alfred KANON

/ ecodafrik.com

 

Aller en haut