Accueil / Mines & Energies / Trois monarchies pétrolières du Golfe déposent 6 milliards $ à la banque centrale d’Egypte

Trois monarchies pétrolières du Golfe déposent 6 milliards $ à la banque centrale d’Egypte

Trois monarchies pétrolières du Golfe déposent 6 milliards $ à la banque centrale d’Egypte

L’Arabie saoudite, le Koweït et les Émirats arabes unis ont déposé 6 milliards de dollars à la Banque centrale égyptienne, rapporte l’agence Reuters le 23 avril, citant un responsable de l’institution.

«Chacun de ces trois pays a déposé 2 milliards de dollars, qui sont venus s’ajouter aux réserves de change de l’Egypte», a précisé le gouverneur de la Banque centrale égyptienne, Hisham Ramez, indiquant que les intérêts de ces dépôts a été fixé à 2,5% pour des échéances variant de trois à cinq ans.

Lors d’une conférence d’investisseurs organisée du 13 au 15 mars dernier dans la station balnéaire égyptienne de Sharm el-Cheikh, quatre pays du Golfe (Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Koweït et Sultanat d’Oman) avaient, promis à l’Egypte 12,5 milliards de dollars sous forme d’investissements, de dons et de dépôts à la Banque centrale.

Selon un bilan arrêté début mars par le ministère égyptien de l’Investissement, le Koweït, l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont fourni 23 milliards de dollars d’aide à l’Egypte cours des 18 mois qui ont suivi la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par l’armée en juillet 2013.

Cette aide a pris la forme de livraisons de carburants, de dons en cash et de dépôts à la Banque centrale. Très hostiles aux Frères musulmans, dont le président déchu Mohamed Morsi est issu, les trois pétromonarchies du Golfe investissent lourdement en Egypte pour assurer la réussite de son successeur, Abdel Fattah al Sissi, ancien chef d’état-major des forces armées.

agenceecofin.com

Aller en haut