vendredi 07 mai 2021
Accueil / Auto & Transports / Tunisie :Baisse de 7,9% des exportations en janvier

Tunisie :Baisse de 7,9% des exportations en janvier

Tunisie :Baisse de 7,9% des exportations en janvier

Les résultats des échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur aux prix courants durant le mois de janvier 2021 ont montré une baisse de 7,9% des exportations contre -4,2% durant le mois de janvier 2020, selon les données de l’Institut national de la statistique (INS).

Les exportations ont atteint le niveau de 3366,4 millions de dinars contre 3655,6 millions de dinars durant le mois de janvier 2020, soit un repli de 289,2 millions de dinars. De même, les importations ont enregistré une baisse de 10,1% contre -14,2% durant le mois de janvier 2020. En valeur ces importations ont atteint 4158,7 millions de dinars contre 4626,1 millions de dinars durant le mois de janvier 2020, soit une contraction 467,4 millions de dinars.

« Suite à cette évolution au niveau des exportations  et des importations, le solde commercial s’établit à un niveau de 792,2 millions de dinars contre 970,5 millions de dinars durant le mois de janvier 2020 », indique l’INS. Selon toujours cette structure, le taux de couverture a gagné 2 points par rapport au mois de janvier 2020 pour s’établir à 81% contre 79% l’année dernière.

« La répartition des échanges par régime dénote que les exportations sous le régime offshore ont enregistré une baisse de 3,4% contre -4,5% durant le mois de janvier 2020 », souligne l’INS. Quant aux importations, elles ont enregistré sous ce régime une baisse de 14,6% contre -7,2% durant la même période en 2020.

Sous le régime général, les exportations ont enregistré une baisse de 19,1% contre – 3,4% un an plus tôt. De même, les importations enregistrent une baisse de 7,9% contre -17,3% durant la même période en 2020. Selon toujours l’INS, le repli de 7,9% observé au niveau des exportations  durant le mois de janvier 2021 concerne la majorité des secteurs. C’est ainsi que des baisses sont enregistrées au niveau du secteur de l’énergie (-44,7%), le secteur des mines, phosphates et dérivés (-57,5%), le secteur textile, habillement et cuirs (-10,5%), le secteur des industries manufacturières (-3,7%) et le secteur de l’agriculture et des industries agro-alimentaires (-2,1%).

En revanche, le secteur des industries mécaniques et électriques a enregistré une légère hausse de 0,6%. Quant à la baisse des importations, elle est due essentiellement à celle enregistrée au niveau des importations des biens d’équipement (-11,8%), des matières premières et demi produits (-12,7%), des mines, phosphates et dérivés (-29,4%), des biens de consommation (-4,5%) et de l’énergie (-28,1%) sous l’effet de la baisse des achats des produits raffinés (280,3 millions de dinars contre 334,3 millions de dinars) et de gaz naturel (75,2 millions de dinars contre 248,2 millions de dinars).

Quid de la répartition géographique des échanges de la Tunisie ? Selon l’INS «les exportations tunisiennes vers l’union européenne (74,5% du total des exportations) ont diminué de 6,5% ». Cette évolution est expliquée d’une part, par la baisse des exportations vers certains partenaires européens, tels que la France de 7,9% et l’Italie de 23,9% et d’autre part, par la hausse des ventes vers d’autres pays notamment avec l’Allemagne (+13,9%) et les Pays Bas (+155,5 %).

Avec les pays arabes, les exportations ont diminué avec l’Algérie de 62% et avec la Libye de 13,2%. En revanche, les exportations ont augmenté avec le Maroc de 7,3%. Pour les importations, les échanges commerciaux des biens avec l’union européenne (48,3% du total des importations) ont enregistré une baisse de 12,8% pour s’établir à 2006,7 millions de dinars. Les importations ont diminué de 10,4% avec la France et de 20,5% avec l’Italie.

« Le solde de la balance commerciale est déficitaire de 792,2 millions de dinars  suite au déficit enregistré avec certains pays, tel que la Chine (-419,6 millions de dinars), la Turquie (-164,7 millions de dinars), la Russie (-137,1 millions de dinars) et l’Algérie (-49,7 millions de dinars) », signale l’INS.

En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédent avec d’autres pays principalement la France de 348,6 millions de dinars, l’Italie de 3,6 millions de dinars, la Libye de 93 millions de dinars et le Maroc de 27,7 millions de dinars.

Selon le régime, l’INS relève que les échanges commerciaux sont déficitaires sous le régime général de 2001 millions de dinars  (-2044,1 millions de dinars en janvier 2020). En revanche les échanges commerciaux sont bénéficiaires sous le régime offshore de 1208,8 millions de dinars  (+1073,6 millions de dinars en janvier 2020).

« Les résultats montrent que le déficit de la balance commerciale hors énergie se réduit à 439,2 millions de dinars  et que le déficit de la balance énergétique s’établit à 353 millions de dinars  (44,6% du total du déficit) contre 435,5 millions de dinars durant la même période en 2020 », analyse l’INS.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut