Accueil / Développement / Tunisie : le déficit commercial s’établit à 3,13 milliards de dollars à juin 2018

Tunisie : le déficit commercial s’établit à 3,13 milliards de dollars à juin 2018

Tunisie : le déficit commercial s’établit à 3,13 milliards de dollars à juin 2018
En Tunisie, le déficit de la balance commerciale aux prix courants s’est creusé, durant les six premiers mois de l’année 2018. Ce déficit s’établit à 3,13 milliards de dollars a annoncé ce lundi 9 juin, l’Institut national de la statistique (INS). Par contre, le pays a augmenté ses exportations vers les pays du Maghreb et a réalisé de belles performances dans l’agroalimentaire et l’industrie manufacturière.

La balance commerciale de la Tunisie reste déficitaire. Ses exportations de janvier jusqu’au 30 juin de cette année 2018 ont atteint environ 20,3 milliards de dinars (soit 7,7 milliards de dollars), alors que ses importations sont évaluées à 28,5 milliards de dinars (environ 10,8 milliards de dollars). Ce déficit du solde de la balance commerciale fait suite aux déficits enregistrés dans certains pays dont la Chine, l’Italie, la Turquie, la Russie et l’Algérie. Par ailleurs, le pays d’Afrique du nord a enregistré un excédent commercial avec la France, la Libye et le Maroc. Hors énergie, le déficit de la balance commerciale s’est réduit, grâce à une baisse de la balance énergétique qui représente 31,6% du total du déficit, moins que l’année dernière, selon l’INS.

De belles performances dans les exportations

Ailleurs, une hausse des exportations a été constatée dans les secteurs de l’agriculture, des industries agroalimentaires qui ont connu une augmentation de 71,8%, suite à l’amélioration des ventes de l’huile d’olive et des dattes notamment. Les exportations tunisiennes ont également affiché de belles performances dans l’industrie manufacturière avec une hausse de 28,5%, celles du secteur textile/habillement et du cuir ont crû de 22,9% et de 19,4% pour le secteur des industries mécaniques et électriques. L’embellie constatée n’a pas été suffisante pour équilibrer la balance des paiements en Tunisie dont les importations sont en hausse de 20,8%, par rapport à la même période de 2017.

Percée des exportations tunisiennes vers l’Afrique du nord

L’augmentation des importations est, selon l’INS, liée à la hausse des importations en matières premières et demi-produits, des biens d’équipement, du secteur des mines, phosphates et dérivés et de secteur des produits agricoles et alimentaires de base. Le rapport de l’INS, montre que l’Union européenne est toujours le premier partenaire commercial de la Tunisie, qui a échangé moins avec le Royaume – Uni. Par contre, les exportations de la Tunisie vers les autres pays d’Afrique du nord, à savoir le Maroc, la Libye, l’Algérie et l’Egypte sont en croissance.

Maimouna Dia

afrique.latribune

Aller en haut