Accueil / Tic & Telecoms / Tunisie Télécom : Dégradation inquiétante de la situation financière

Tunisie Télécom : Dégradation inquiétante de la situation financière

Tunisie Télécom : Dégradation inquiétante de la situation financière

Pour jauger la santé financière de l’opérateur téléphonique Tunisie Télécom, nous portons dans cet article un diagnostic sur sa rentabilité, sa structure financière et sa trésorerie. Et puisqu’il est bien nécessaire de suivre l’enchaînement de ces indicateurs dans le temps, nous avons analysé leur évolution sur la période allant de 2012 à 2016. Analyse.

La situation financière de Tunisie Télécom, qui emploie 6.300 personnes, s’est visiblement détériorée. En quatre ans, l’opérateur a enregistré une baisse de 200 millions de dinars de son chiffre d’affaires passant de 1,289 milliard de dinars en 2012 à 1,095 milliard en 2016, soit un repli de 15% alors que la baisse du marché n’était que de 4% sur la même période.

De plus, la baisse du chiffre d’affaires s’est accompagnée d’une hausse des charges d’exploitation de l’ordre de 17% (hors coûts directs).

Ainsi, les charges du personnel dépassent désormais les 250 millions de dinars représentant plus de 50% du total des coûts et plus de 20% du chiffre d’affaires. Ces frais du personnel ont augmenté de presque 16% sur la période 2012-2016.

L’effet ciseaux provenant de la baisse du chiffre d’affaires et de l’augmentation des charges d’exploitation a généré une détérioration de la rentabilité de Tunisie Télécom. En effet, le résultat net est passé de 80 millions de dinars en 2014 à -138 millions en 2015 pour se situer à -52 millions en 2016.

Une dette qui ne cesse de s’envoler et une trésorerie en baisse

Sur la période 2012-2016, les dettes de Tunisie Télécom ont enregistré une hausse de 485 millions de dinars passant de 732 millions en 2012 à 1,217 milliard de dinars à fin 2016.

Par ailleurs, la trésorerie de l’opérateur national a enregistré sur la même période une baisse de 493 millions de dinars pour s’élever en 2016 à 200 millions de dinars, soit une baisse annuelle moyenne de 123 millions de dinars sur les quatre dernières années.

Créances en nette hausse

Les créances brutes à la clientèle de Tunisie Télécom sont passées de 1,065 milliard de dinars en 2012 à 1,340 milliard en 2016, soit une croissance de plus de 25%. Les créances nettes sont, quant à elles, restées stables (+5%) sur la même période pour un solde avoisinant les 620 millions de dinars.

Le montant des provisions cumulées sur les comptes clients de Tunisie Télécom s’est établi au 31 décembre 2016 à plus de 700 millions de dinars. Les créances nettes de TT sont composées de :

116 millions de dinars de créances détenues sur des opérateurs étrangers
500 millions de dinars de créances sur les produits fixes, mobile et Data dont près de 300 millions de dinars sont des créances sur le gouvernement ou assimilés.

Les performances financières à fin mars 2017

Au cours du premier semestre de l’année, le chiffre d’affaires de Tunisie Télécom affiche une baisse de 8,3% en glissement annuel. Il est passé de 263,8 millions de dinars à fin mars 2016 à 255,4 millions à fin mars dernier.

La marge brute a, quant à elle, baissé de 10,5% pour s’établir à 202,4 millions de dinars contre 212,9 millions une année auparavant.

De même, l’EBITDA ( ) affiche une régression de 3,4% sur un an pour s’élever à fin mars dernier à 86,1 millions de dinars. Néanmoins, le résultat net est passé au vert au premier trimestre pour atteindre 0,1 million de dinars contre un déficit net de 11,5 millions à fin mars 2016.

ilBoursa.com

Aller en haut