vendredi 07 mai 2021
Accueil / Développement / UA : 16 pays africains ont déjà commandé 114 millions de doses via l’initiative d’accès aux vaccins contre la covid-19

UA : 16 pays africains ont déjà commandé 114 millions de doses via l’initiative d’accès aux vaccins contre la covid-19

UA : 16 pays africains ont déjà commandé 114 millions de doses via l’initiative d’accès aux vaccins contre la covid-19

Alors que les campagnes de vaccination de masse ont commencé dans de nombreux pays riches, l’Afrique semble ne pas presser le pas en matière de prévention contre la covid-19. Pendant ce temps, le taux de mortalité lié à la deuxième vague de la maladie atteint un niveau inquiétant sur le continent.

Seize (16) pays africains ont manifesté leur intérêt pour l’initiative de l’Union africaine (UA) pour l’acquisition des vaccins contre la covid-19, a déclaré le directeur des centres de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC), John Nkengasong (photo), au cours d’un point de presse virtuel tenu le jeudi 4 février.

Ces pays ont déjà commandé un total de 114 millions de doses de vaccins dans le cadre du mécanisme AVATT qui a commencé ses travaux à la mi-janvier. « Nous espérons que dans les deux à trois prochaines semaines, ils devraient recevoir leurs vaccins », a déclaré Dr John Nkengasong. Il n’a toutefois pas cité les pays en question.

Africa CDC a récemment annoncé qu’un total de 670 millions de doses de vaccins anti-covid-19 a été sécurisé au profit des pays africains par l’UA. L’initiative AVATT financée par l’organisation panafricaine en partenariat avec Afreximbank et la Banque mondiale vise par ailleurs à compléter le dispositif Covax, codirigée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui avec 600 millions de doses ne permettra de couvrir que 20% de la population du continent.

La directrice de l’OMS pour l’Afrique, Matshidiso Moeti, a pour sa part déclaré que près de 90 millions de doses du vaccin Oxford-AstraZeneca pourraient commencer à arriver sur le continent au cours de ce mois de février, dans le cadre du dispositif Covax.

Environ 320 000 doses du vaccin Pfizer-BioNTech attribuées au Cap-Vert, au Rwanda, à l’Afrique du Sud et à la Tunisie sont également attendues au cours du mois. « Ces doses aideraient les pays à atteindre 3% de leur population au premier semestre 2021, en ciblant les groupes les plus à risque, en particulier les agents de santé de première ligne », a-t-elle déclaré. Alors que seuls quelques pays africains ont commencé les vaccinations, le directeur d’Africa CDC s’est par ailleurs inquiété de la hausse du taux de létalité des cas de covid-19 sur le continent.

Le taux de mortalité en Afrique est maintenant de 2,6%, plus haut que la moyenne mondiale qui se situe à 2,2%, a déclaré Dr John Nkengasong, ajoutant que 20 pays africains (sur 54), dont l’Afrique du Sud et le Soudan, ont des taux supérieurs à la moyenne mondiale.

La résurgence des cas dans certaines parties du continent a un bilan bien plus meurtrier que la vague initiale d’infections de l’année dernière, a-t-il expliqué.

Les décès confirmés en Afrique approchent les 100 000, avec plus de 3,6 millions de cas au total. D’après les estimations, le continent noir aura besoin d’environ 1,5 milliard de doses de vaccins pour immuniser 60% de ses 1,3 milliard d’habitants ; ce qui coûtera entre 7 et 10 milliards $.

 

Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut