samedi 19 septembre 2020
Accueil / Développement / UEMOA : ’’La gouvernance des marchés publics’’ en Afrique au centre d’une conférence publique

UEMOA : ’’La gouvernance des marchés publics’’ en Afrique au centre d’une conférence publique

UEMOA : ’’La gouvernance des marchés publics’’ en Afrique au centre d’une conférence publique

Dans le but du renforcement des capacités des cadres africains en matière de passation et gestion des marchés publics, le CAMPC (Centre africain de management et de perfectionnement des cadres) a organisé le week-end dernier, à l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB), une conférence publique axée sur le thème principal : « la gouvernance du marchés publics ».

L’objectif de cette conférence est de mettre en relief le rôle de la gestion de la commande publique dans le développement économique des pays africains.

Prononcée par Youl Sansan François en présence d’experts en passation de marchés, hauts cadres de l’administration publique, enseignants-chercheurs, membres des cellules passation des marchés publics, cette conférence a permis de cerner les enjeux de cette thématique au plan national et sous régional.

Ce cadre de réflexion et d’échanges a été également propice pour comprendre les principales réglementations, les réformes et leurs impacts sur le développement économique et social dans les espaces UEMOA (Union économique monétaire ouest africaine), notamment en matière de promotion des secteurs privés nationaux.

L’un des points clés de cette conférence a été la mise en relief de la problématique de la formation des spécialistes en passation et gestion des marchés publics dans l’espace UEMOA.

Par ailleurs, cette conférence, à l’occasion de la rentrée académique 2020 du CAMPC, a été fort appréciée par le Secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Vice-président du conseil d’administration du CAMPC, Brice Kouassi.

Selon lui, la problématique de la commande publique est un levier des finances publiques qui doit se situer dans le respect de l’éthique de la compétition.

Rappelons que, créé en 1970 à l’initiative des chefs d’Etats et de Gouvernement des pays membres de l’OCAM (Organisation commune africaine et malgache) et opérationnel depuis 1975, le CAMPC a reçu pour mission essentielle le renforcement des capacités des cadres africains.

news.abidjan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut