dimanche 23 février 2020
Accueil / Finances / UEMOA : Les 10 points clés de la réforme du Franc CFA

UEMOA : Les 10 points clés de la réforme du Franc CFA

UEMOA : Les 10 points clés de la réforme du Franc CFA

Voici les 10 points clés du processus de réforme du Franc CFA, monnaie unique des huit Etats de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

– Le remplacement du franc CFA par l’ECO a été annoncé, fin décembre à Abidjan, par le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouatrara au nom de ses pairs de l’UEMOA. C’était lors d’une conférence de presse conjointe avec le président français Emmanuel Macron.

– Revendication de longue date de plusieurs intellectuels et économistes ouest-africains, le remplacement du Fcfa devrait, selon le président Macron, « rompre les amarres » avec le passé colonial et écrire une page nouvelle du partenariat « décomplexé » avec l’Afrique.

– Le Fcfa va devenir l’ECO, soit la même appellation choisie pour la future monnaie unique du bloc des 15 pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

– La Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ne se verra plus dans l’obligation de verser la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France.

– La France va abandonner son siège au sein des instances de gouvernance de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) où elle prenait ses quartiers.

– La parité fixe avec l’euro de l’ECO sera maintenue (1 euro = 655,96 francs CFA) pour éviter, selon le président ivoirien, les risques d’inflation.

– Paris conservera son rôle de garant financier pour les huit pays de l’UEMOA. Par conséquent, si la BCEAO fait face à un manque de disponibilités pour honorer ses engagements en devises, elle pourra se procurer les euros nécessaires auprès de la France.

– Les six pays de la Zone monétaire ouest-africaine (WAMZ), composée du Nigeria, du Ghana, du Liberia, de la Sierra Leone, de la Gambie et de la Guinée Conakry, ont « noté avec préoccupation la déclaration visant à renommer unilatéralement le franc CFA en ECO d’ici à 2020 ». Selon eux, cette décision n’est « pas conforme » au programme adopté récemment par l’ensemble de la région pour mettre en place une monnaie unique.

– Un sommet réunissant les chefs d’Etat de la WAMZ est prévu « bientôt » pour décider de la conduite à venir.

– Le remplacement du Fcfa par l’ECO ne concerne pas les six pays d’Afrique centrale qui utilisent le franc CFA mais qui forment une zone monétaire distincte.

boursenews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut