lundi 19 octobre 2020
Accueil / Finances / UEMOA : seulement 35,6% des emprunts sur le marché des capitaux ont financé les Etats

UEMOA : seulement 35,6% des emprunts sur le marché des capitaux ont financé les Etats

UEMOA : seulement 35,6% des emprunts sur le marché des capitaux ont financé les Etats

Au 13 octobre 2020, les Etats de l’UEMOA ont déjà emprunté 6330 milliards FCFA. Plus de la moitié de ces ressources ont servi à rembourser des dettes précédentes avec intérêts. Pendant ce temps, les investisseurs passent à la caisse.

Au 13 octobre 2020, l’encours net des emprunts réalisés par les Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) sur le marché des capitaux de cette sous-région était de 2257 milliards FCFA, apprend-on d’un récent document de l’Agence UMOA-TITRES.

Dans le détail, les pays de l’UEMOA ont emprunté 6330 milliards FCFA (11,3 milliards $). Mais durant la même période, ils ont dû rembourser 4073 milliards FCFA en principal et intérêts sur des obligations et bons du Trésor arrivés à échéance.

Ces ressources ont été mobilisées à travers 199 émissions de titres par les gouvernements. Les bons du Trésor qui sont des titres d’emprunts des Etats remboursables sur le court terme sont ceux qui ont permis de mobiliser le plus de ressources (3730,5 milliards FCFA). Ils ont aussi concentré une part importante du remboursement de dettes sur le marché sous-régional des capitaux.

Un autre indicateur qui ressort des chiffres de l’Agence UMOA-TITRES, c’est que la demande pour les bons du Trésor à un an de maturité est croissante. Cela est observé avec l’évolution des taux d’intérêt moyens sur cette catégorie de produits financiers entre le 15 juillet et le 7 octobre 2020. On est passé d’un rendement de 5,09% à 4,1%.

Les opérations sur le marché des capitaux de l’UEMOA sont une opportunité pour les investisseurs. Au total, ils se sont partagés 357 milliards FCFA d’intérêts.

D’ici la fin de l’année, de nouvelles opportunités de placement existent. Les pays de la sous-région émettront encore pour 743 milliards FCFA d’instruments financiers à rendement fixe, dont 285 milliards FCFA de titres remboursables sur le court terme.

agencecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut