vendredi 07 mai 2021
Accueil / Finances / UMOA : les Etats vont émettre des « Obligations de Relance » sur le marché

UMOA : les Etats vont émettre des « Obligations de Relance » sur le marché

UMOA : les Etats vont émettre des « Obligations de Relance » sur le marché

Selon la BCEAO, la mise en place des obligations de relance est rendue nécessaire au regard du volume jugé « exceptionnel » des besoins de financement des Etats au titre de l’année 2021.

La Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a annoncé ce mardi 9 février, la structuration et l’émission des titres dits « Obligations de Relance » (OdR) sur le marché régional pour le financement des plans de relance économique des Etats de l’UMOA.

Selon l’institution basée à Dakar (Sénégal), la mise en place de ces obligations est justifiée par le volume jugé « exceptionnel » des besoins de financement des Etats au titre de l’année 2021. « Ce volume de besoin est le plus important à être mobilisé sur une même année depuis la création du marché local de la dette », note-t-elle.

L’émission des « Obligations de Relance » sera faite « à l’image de ce qui avait été fait pour les Bons Covid-19 en avril 2020, au début de la pandémie ». « Le programme d’émission de l’année 2021 comprend ainsi des Bons du Trésor et des Obligations de Relance », informe la BCEAO.

Par ailleurs, informe-t-on, les taux d’intérêt de sortie des obligations de relance seront déterminés par le marché. « Toutefois, dans un contexte où les taux d’intérêt sont en baisse sur le marché financier international, la Banque Centrale encourage fortement les Trésors nationaux et les investisseurs à ne s’accorder que sur des taux de sortie tenant compte de ce contexte. La structuration des Obligations de Relance et les facilités de refinancement mises en place par la BCEAO devraient permettre d’y parvenir », lit-on dans le communiqué de presse.

En rappel, le programme des bonds covid-19 (ou anti Covid-19) a permis aux Etats de l’UMOA de lever 5.000 milliards de FCFA (environ 9,2 milliards USD) entre avril et décembre 2020.

 

Financial Afrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut