Accueil / International / Un Brexit dur menacerait les entreprises britanniques

Un Brexit dur menacerait les entreprises britanniques

Un Brexit dur menacerait les entreprises britanniques

Selon une étude alarmiste que publie le quotidien The Guardian, les conséquences d’un non-accord sur le Brexit pourraient être désastreuses pour les entreprises britanniques. Et notamment celles qui s’approvisionnent à l’étranger. Les patrons s’inquiètent.

Avec le retour des barrières douanières, de nombreuses entreprises risqueraient la faillite. C’est le scénario catastrophe pour les transporteurs routiers. Un Brexit dur entraînerait des heures d’attente pour entrer ou sortir du Royaume-Uni, avec des contrôles plus stricts et des formalités interminables.

D’après l’enquête réalisée auprès de 1 300 entreprises possédant leurs fournisseurs dans l’Union européenne, un simple retard de 30 minutes dans les ports ou à la frontière irlandaise aurait des conséquences dramatiques. Une entreprise sur dix ferait faillite.

Les constructeurs automobiles inquiets

De grands constructeurs automobiles comme Honda, Jaguar et Land Rover sont particulièrement inquiets. Leurs chaînes de fabrication dépendent des milliers de pièces détachées venant au quotidien de l’Union Européenne.

Le Brexit, ce sont aussi 60 000 documents à remplir sur les importations et les exportations. Une perte de temps et d’argent. La filière d’achat et d’approvisionnement appelle à une période de transition de deux ans pour que les entreprises puissent y voir plus clair.

rfi

Aller en haut