Accueil / Développement / Un expert propose le projet ‘’Côte d’Ivoire-Duty Free’’ pour un second miracle économique ivoirien

Un expert propose le projet ‘’Côte d’Ivoire-Duty Free’’ pour un second miracle économique ivoirien

Un expert propose le projet ‘’Côte d’Ivoire-Duty Free’’ pour un second miracle économique ivoirien

Diabo (Côte d’Ivoire) – L’expert ivoirien, spécialiste en droit des affaires, Honoré Kouamé, a présenté lors d’une conférence de presse qu’il a animée, samedi, à Diabo (23 km à l’Ouest de Bouaké), le projet « Côte d’Ivoire-Duty Free », une nouvelle vision économique de la Côte d’Ivoire qu’il propose pour l’amorce d’un second miracle dans ce pays.

 

Selon M. Kouamé qui se dit adepte et porteur du projet de la nouvelle vision économique de la Côte d’Ivoire, conçu par l’économiste franco-chinois et ivoirien d’adoption Thierry Tan, ‘’la nouvelle vision peut être définie comme un concept économique qui consiste à analyser les vraies causes de nos misères et à y apporter la vraie solution’’.

‘’C’est une stratégie de développement durable, équilibrée et globale qui intègre l’environnement mondial dans lequel nous vivons et évalue les forces et les faiblesses de notre pays pour dégager des pistes de solutions durables’’ a-t-il ajouté.

Pour Honoré Kouamé, en tenant compte des atouts de la Côte d’Ivoire (ressources naturelles abondantes, main d’œuvre jeune et abondante, et sa situation stratégique en Afrique), et d’autres facteurs tels que les tendances du marché mondial actuel, les atouts de l’internet et des capitaux abondants et bon marché, la nouvelle vision que propose Thierry Tan demeure une piste ‘’viable’’ pour la relance de l’économie ivoirienne.

‘’La nouvelle vision de Thierry Tan propose d’adopter une stratégie de développements basée sur 3 principaux axes de développement que sont la transformation industrielle de toutes nos ressources naturelles, la détaxe (Duty Free), et la dérèglementation (y compris le code du travail)’’ a fait remarquer M. Kouamé, avant de proposer des pistes de solutions qui permettront selon lui, de financer l’industrialisation de la Côte d’Ivoire sans pour autant augmenter sa dette publique, ni ses impôts et taxes.

Pour résoudre cette problématique du financement de notre industrialisation, a-t-il argumenté, ‘’il faut que nous arrivions à attirer les capitaux et les investisseurs étrangers, et ce, grâce à la détaxe et à la dérèglementation’’.

Ce système fiscal, a poursuivi l’adepte de Thierry Tan, permet d’attirer les capitaux et les investisseurs qui disposent actuellement des fonds très importants et qui cherchent à échapper à ‘’l’enfer fiscal’’ occidental et américain.

‘’Grace à notre Duty Free, nos recettes budgétaires vont être multipliées par 20, voir par 50 qui vont permettre de financer notre industrialisation’’ a-t-il ensuite affirmé.

‘’C’est cette vision nouvelle que je suis venu présenter à mes parents de Diabo et leur annoncer ma candidature au poste de député dans cette circonscription, aux fins de porter cet ambitieux projet de développement durable de la Côte d’Ivoire devant l’Assemblée nationale’’ a-t-il conclu.
CK/ls/APA

abidjan.net

Aller en haut