Accueil / Tic & Telecoms / Un jeune entrepreneur veut développer les jeux vidéo inspirés de l’Afrique à Toulouse

Un jeune entrepreneur veut développer les jeux vidéo inspirés de l’Afrique à Toulouse

Un jeune entrepreneur veut développer les jeux vidéo inspirés de l’Afrique à Toulouse

Samedi 17 février 2018, Teddy Kossoko lance Kissoro tribal game, un jeu vidéo inspiré de l’Afrique, développé à Toulouse. Il veut aussi créer un studio dédié à l’univers africain.

Samedi 17 février 2018, Teddy Kossoko lancera officiellement Kissoro Tribal game. C’est à Toulouse que ce jeune homme de 23 ans, originaire de la République centrafricaine, a développé et conçu ce jeu vidéo pour portable.

Le Kissoro est un jeu de société très populaire en République. Il y a aussi des déclinaisons en Asie, au Moyen Orient et dans les Caraïbes. C’est un peu l’équivalent des échecs.

Un jeu pour mettre en avant la Centrafrique

C’est lorsqu’il était élève à l’IUT de Blagnac (Haute-Garonne) que Teddy Kossoko a commencé à créer Kissoro tribal game. « Dès le début, j’ai voulu y mettre en avant la Centrafrique, valoriser son histoire et promouvoir la paix entre musulmans et chrétiens dans ce pays en guerre ».

Le jeu est bâti autour du parcours d’un jeune orphelin qui propose d’organiser un concours de kissoro pour rétablir la paix entre deux royaumes. Plusieurs modes sont disponibles, on peut jouer seul ou à plusieurs.

Un projet de studio dédié aux univers africains

C’est sur fonds propres que Teddy Kossoko a lancé Kissoro tribal game dans un premier temps. Une campagne de financement participatif lui a permis ensuite de récolter plus de 5 000 euros. Séduit par l’intérêt culturel du jeu, le Crous de Toulouse lui a octroyé une bourse de 1 500 euros.

Pour l’instant Kissoro tribal games est financé grâce à la publicité et quelques options payantes. Mais le jeu n’est qu’une étape dans le projet du jeune entrepreneur toulousain:

Je veux créer pleins de contenus innovants basés sur les histoires africaines. Le continent africain, c’est 54 pays qui sont très mal connus : je veux apporter cette culture aux jeux vidéos.

À terme, Teddy Kossoko souhaite développer Masseka game studio, le premier studio entièrement tourné vers les jeux vidéos dédiés à l’Afrique. Et c’est dans la Ville rose qu’il envisage de créer cette entreprise : « Il y a une grande vitalité dans le monde du jeu vidéo à Toulouse ».

Un concours photo pour le lancement

Kissoro tribal game sera lancé officiellement samedi 17 février 2018, en Andorre, où Teddy Kossoko a été invité par l’ambassade de France. Pour l’occasion le jeune homme lance aussi un concours photo doté de 100 euros :

Les joueurs sont invités à se prendre en photo en train de jouer à Kissoro tribal games dans un lieu insolite. L’objectif est de montrer aux gens de Centrafrique que leur culture est désormais apportée au monde !

actu.fr

Aller en haut