dimanche 08 décembre 2019
Accueil / Développement / Université Joseph Ki-Zerbo : Le Groupe Coris annonce la création de 200 emplois directs en 2020 lors des journées scientifiques et portes ouvertes

Université Joseph Ki-Zerbo : Le Groupe Coris annonce la création de 200 emplois directs en 2020 lors des journées scientifiques et portes ouvertes

Université Joseph Ki-Zerbo : Le Groupe Coris annonce la création de 200 emplois directs en 2020 lors des journées scientifiques et portes ouvertes

Les activités des Journées Scientifiques et Portes ouvertes (JSPO) de l’Université Joseph Ki-Zerbo sont officiellement lancées. La cérémonie d’ouverture a eu lieu le 28 novembre 2019, sous la présidence du Pr Alkassoum Maïga et du parrainage du Président du Conseil d’administration de Coris Bank International, Idrissa Nassa.  Elles se tiennent le 28, 29 et 30 novembre 2019, sous le signe de la responsabilité sociétale des établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

L’Université Joseph Ki-Zerbo totalise 45 ans de longues années, riches d’expériences mais aussi en matière de formation et de recherche scientifique. Même si l’on sait qu’elle a toujours formé bon nombre d’étudiants, les résultats de ses recherches sont peu connus du public. Ces journées scientifiques et portes ouvertes viennent donc à point nommé, rendre toute la visibilité aux activités menées dans les établissements et promouvoir le rayonnement de la formation et de la recherche scientifique.

Au cours de la cérémonie d’ouverture, le parrain de la présente édition, Idrissa Nassa, PDG de Coris Holding et par ailleurs Pr Associé de l’Enam, n’a pas manqué de réitérer son engagement et sa disponibilité à la « cité du savoir ».  Il a également confié la création de 200 nouveaux emplois directs dans différentes qualifications en 2020 par le Groupe Coris. Le banquier panafricain a saisi l’occasion pour inviter les opérateurs économiques à s’imprégner des résultats des recherches scientifiques dont l’utilisation économique permettra d’impacter considérablement le quotidien des populations.

Le Pr Alkassoum Maïga a relevé la pertinence du thème, en ce sens qu’elle prend en compte plusieurs paramètres du développement d’un Etat.  Contexte sécuritaire oblige, il invite les chercheurs à proposer des solutions aux politiques en vue d’éradiquer le terrorisme.

Ce sont au total 80 stands qui sont exposés à la présente édition. Sa particularité réside sur le fait que plusieurs élèves en classe de terminale des lycées y prendront part. En marge de la cérémonie d’ouverture plusieurs conférences seront animées en rapport avec le thème durant les trois jours, par d’éminents panélistes.

Sombéwendin Micheline Nanéma
Ecodufaso.com /Ecodafrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut