Accueil / Auto & Transports / Usine Volkswagen en Algérie : le coup de maitre de Mourad Oulmi

Usine Volkswagen en Algérie : le coup de maitre de Mourad Oulmi

Usine Volkswagen en Algérie : le coup de maitre de Mourad Oulmi

C’est bel et bien l’Homme de la Semaine! M. Mourad OULMI , le Président Directeur Général du Groupe SOVAC, qui distribue les marques du Constructeur Allemand Volkswagen a fait la Une de la Presse Nationale et Internationale. C’est par le biais de cet Homme d’affaire, âgé de 49 ans, que le Constructeur Allemand a décidé de franchir un grand pas vers l’Afrique et la région Mena, en s’associant à SOVAC dans un projet de production des Véhicules du Groupe Volkswagen en Algérie.

Ce résultat est le fruit d’un travail de longue haleine et d’un professionnalisme indéniable qui a aboutie à un grand succès, celui de convaincre le géant Volkswagen de s’associer avec son groupe automobile et lancer une usine automobile. “C’est la première fois que le groupe allemand accepte une participation dans une entreprise privée” a déclaré M.Oulmi lors de la signature du protocole à Alger.

Avec l’accord de Volkswagen de s’installer en Algérie (industriellement) en partenariat avec Sovac, c’est tout un symbole qui force le respect et le mérite qui revient en grande partie à l’engagement du patron du groupe Algérien; pour rapprocher les points de vues entre son partenaire Allemand et les autorités Algériennes.

Le groupe automobile Sovac est l’un des groupes les plus stables en Algérie et le plus constant dans son parcours. Le partenariat qui le lie au groupe Allemand Volkswagen date de 13 ans et c’est largement suffisant pour les Allemands pour faire confiance à l’équipe de Mourad Oulmi, fondateur et patron du groupe Sovac.

Mourad Oulmi a donc réussit le pari d’acter un partenariat industriel de grande portée économique pour l’Algérie qui inscrit dans sa stratégie industrielle, le développement de l’industrie automobile et de la sous-traitance. En plus de cela, ce projet va inclure l’intérêt non seulement de l’Allemagne mais aussi de l’Espagne et de la République Tchèque.

L’usine en question qui sera implantée dans la région de Relizane a comme ambition de produire 12 000 véhicules dès la première année dans la perspective d’atteindre 100 000 unités à la cinquième année avec un investissement de SOVAC de 250 millions d’euros. Cette infrastructure carburera avec quatre unités de production (une unité par marque). En matière d’emploi, 1800 emplois directs sont annoncés et 3500 postes indirectes seront créées par cette usine.

La grande surprise de cette usine est bien évidement l’accord de Volkswagen de produire la Golf 7, fleuron et fer de lance mondial de la marque Allemande. Cette décision ne laisse aucun doute quant à la qualité d’assemblage de cette usine pour produire le modèle le plus populaire chez Volkswagen et chez le client Algérien.

Pour maintenir ce haut niveau d’assemblage de véhicules, Volkswagen s’est engagé dans un processus de transfert de technologie à commencer par la formation des techniciens et employés qui feront tourner cette usine. M.Oulmi a même indiqué que le constructeur Allemand a même cédé à titre gratuit plusieurs licences de propriétés industrielles. L’ambition de Mourad Oulmi est d’acquérir une expertise et un savoir-faire qui permettra de développer l’industrie automobile et la sous-traitance en Algérie et de faire de l’Algérie un véritable pôle Maghrébin et Africain de l’industrie mécanique.

Mourad Oulmi a tout le long de sa carrière dans l’automobile œuvré à instaurer un véritable professionnalisme et c’est le Ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselem Bouchouarb qui met en lumière ses efforts constants en déclarant lors de la cérémonie de signature du protocole d’accord avec Volkswagen : ‘’ J’ai là l’occasion de saluer publiquement l’engagement effectif de M.Mourad Oulmi, à l’époque ou il était Président de l’Association des Concessionnaires Automobiles, qui, dès le départ, a vite soutenu notre démarche car ayant compris les véritables enjeux. Je le salue davantage car il a su, par sa volonté, convaincre ses partenaires de s’engager avec lui en Algérie. Cet évènement est d’abord le vôtre ; car construire une usine et agir sur la création de richesses, l’emploi et l’activité économique de son pays, ce n’est pas banal dans la vie d’un homme ‘’.

Elyan Saïd
auto-utilitaire.com

Aller en haut