Accueil / Auto & Transports / Volkswagen revisite le parcours client du web à la concession

Volkswagen revisite le parcours client du web à la concession

Volkswagen revisite le parcours client du web à la concession

Avec le programme Digit’All, Volkswagen propose un parcours client complètement fluide entre le site web et la concession avec un dialogue ininterrompu entre le client et le vendeur.

Proposer un parcours sans faute, ni anicroche entre l’expérience digitale du client sur le site web d’une marque et son arrivée en concession : C’est l’objectif de Volkswagen en proposant dans ses réseaux de distribution une nouvelle interface informatique : Digit’all.
« Nos clients automobiles ont d’autres expériences digitales dans d’autres secteurs de consommation. Et finalement, dans l’automobile, la manière dont on achète un véhicule a peu évolué. Seule réelle modification, le client ne se rend plus en concession que 1,4 fois avant d’acheter son véhicule contre 4 à 5 fois il y a encore quelques années », explique Jacques Rivoal président du groupe Volkswagen France.
Un choix du véhicule sur internet dans son canapé, puis, direction la concession où bien souvent, la configuration est totalement à reprendre avec un vendeur car le lien ne se fait pas entre les deux mondes. Le programme Digit’all rend complètement fluide le parcours en permettant au vendeur de recevoir toutes les desirata et choix réalisés sur le site internet.

A chaque fois, qu’un client se rend sur les sites Volkswagen, Seat et Skoda dans le but d’acheter une voiture, l’expérience du client débute par la configuration VN, poursuit son chemin avec une offre de reprise en ligne (qui permet d’identifier grâce au numéro d’immatriculation de quel véhicule il s’agit), ainsi que des simulations de financement. Une fois, les informations client intégrées, le vendeur en concession reçoit tous les éléments directement sur sa tablette si la concession est déjà équipée du logiciel ou sur un mail, si elle ne l’est pas encore.

« Digit’All est une nouvelle porte d’entrée chez le distributeur qui doit permettre au réseau de pérenniser le business modèle des réseaux. Pour autant, Digit’all n’est pas un outil de vente en ligne », poursuit Jacques Rivoal.
Pour l’instant, les réseaux Volkswagen, Seat et Skoda peuvent s’équiper. Les distributeurs Audi devront, quant à eux, attendre la fin du mois d’octobre. Toutes les interfaces informatiques déployées dans les réseaux seront couplées avec ce nouvel outil de CRM. Côté distributeurs, l’abonnement à Digit’All coûte 16 euros par voiture et par contrat. Avec un contrat standard de 500 véhicules par an, un groupe devra débourser 8 000 euros / an.

En parallèle, le mobilier des concessions sera complètement rénové. Fini le bureau traditionnel du vendeur avec l’ordinateur d’un côté et les clients de l’autre. Place aux petits salons cosy, avec l’écran géant placé en hauteur et visible de tous en même temps. Le vendeur, quant à lui, est équipé d’une tablette Ipad, relié à l’écran géant.

Tous les vendeurs présents au Mondial sur les stands VW et Seat en sont déjà équipés et prennent en mains ces nouveaux outils. Idem pour le mobilier qui préfigure du nouvel aménagement des concessions. Le groupe se donne deux années pour que l’ensemble des concessions soient mises aux normes.

largus.fr

Aller en haut