Accueil / Finances / Wafa Assurance a l’assaut des pays africains anglophones

Wafa Assurance a l’assaut des pays africains anglophones

Wafa Assurance a l’assaut des pays africains anglophones

Wafa Assurance, entend franchir une nouvelle étape dans son développement en Afrique. La filiale du groupe Attijariwafa bank et de la SNI envisagent d’étendre ses activités aux pays anglophones.

A LIRE AUSSI...
Le PDG de la compagnie, Ali Harraj indique dans le rapport annuel 2015 fraichement publié, que « l’accélération du développement de ses activités à l’international va se baser principalement sur la création de filiales en greenfield dans les pays africains d’implantation de la maison-mère ».

A ce jour, Wafa Assurance est présente sur le continent africain à travers 6 filiales implantées dans 4 pays : Tunisie (1 filiale), Sénégal (2), au Cameroun (1) et Côte d’Ivoire (2).

Le nouveau plan stratégique triennal de WafaAssurance baptisé «Oufouq 2018», appuyé par une nouvelle organisation, prévoit un développement beaucoup plus accéléré en Afrique. Cette ambition a été confirmée avec la formation d’une alliance, entre Attijariwafa bank et son actionnaire de référence, SNI, dans le métier de l’assurance, en devenant co-actionnaires à parts égales dans la holding OGM qui détient 79,29% de Wafa Assurance.

Cette opération permet de donner à Attijariwafa bank les capitaux nécessaires à son développement international, notamment en Égypte et plus généralement dans les pays africains anglophones.

«Le co-investissement de SNI et Attijariwafa bank dans le capital de Wafa Assurance procurera à cette dernière des moyens financiers supplémentaires pour poursuivre et accélérer son développement, tout en s’appuyant sur le groupe Attijariwafa bank pour développer les synergies dans la bancassurance au Maroc et à l’international», avaient souligné les deux partenaires en octobre dernier à l’occasion de l’annonce de cette alliance.

Wafa Assurance est le leader du marché des assurances au Maroc. Avec un chiffre d’affaires de plus de 6,4 milliards de DH, dont 4% réalisés en Afrique, et un résultat net de 800 millions en 2015, la compagnie revendique une part de marché de 21,1%.

Ndeye Magatte Kebe
financialafrik

Aller en haut