Accueil / Bourse / Wall Street: Apple promu en première division boursière

Wall Street: Apple promu en première division boursière

Wall Street: Apple promu en première division boursière

Le petit bassin, c’est fini. Apple va quitter l’indice des valeurs technologiques, le Nasdaq, pour rejoindre le Dow Jones. Le 19 mars, l’entreprise va remplacer l’une des plus vieilles compagnies de télécommunications du monde, AT&T, et scellant la prééminence économique des nouvelles technologies.

L’annonce est plutôt logique. A 730 milliards de dollars, Apple est la première valorisation boursière mondiale. «En tant que plus grosse entreprise au monde et leader dans le secteur des technologies, Apple est le choix évident pour le Dow Jones Industrial Average, l’index le plus reconnu des marchés boursiers dans le monde», a affirmé vendredi David Blitzer, président du Comité chargé de définir la composition du DJIA, géré par la firme Standard and Poor’s.
Avant Google?

Au sein du Dow Jones, Apple rejoint Microsoft, IBM et Cisco. Cette consécration n’est cependant pas saluée par tout le monde. «L’entrée au sein du Dow est une très mauvaise nouvelle pour Apple. Les entreprises présentes sont historiquement ennuyeuses, pas innovantes, passives et deviennent chaque jour de plus en plus dépassées, ce qui est tout ce qu’Apple n’est pas», estime l’analyste Trip Chowdry de GlobalEquitiesResearch.

Certains estiment que le Dow Jones pousse les entreprises à privilégier le court terme pour ne pas décevoir Wall Street, alors que le Nasdaq offre davantage de flexibilité pour innover. Reste à voir ce que fera la seconde capitalisation boursière américaine (390 milliards de dollars) qui n’est autre que… Google.

AFP/20minutes.fr

Aller en haut