Accueil / Bourse / Wall Street : dynamique haussière préservée malgré emploi US.

Wall Street : dynamique haussière préservée malgré emploi US.

Wall Street : dynamique haussière préservée malgré emploi US.

Wall Street aborde le mois de septembre dans dispositions tout aussi favorables que la fin du mois d’août avec des indices clôturant collectivement dans le vert, un signe de confiance avant un long weekend de 3 jours (lundi étant férié aux Etats Unis).

Le Dow Jones a grappillé 0,18%, à 21.987, après avoir culminé au-delà des 22.035Pts en séance, le S&P-500 s’aligne avec +0,2% à 2.476 et le Nasdaq Cse contente de +0,10% à 6.435… ce qui constitue un nouveau record absolu de clôture.
La séance a été très peu volatile, notamment les 6 dernières heures de cotation qui se sont par exemple tout entières inscrites entre 6.427 et 6.439 pour le ‘composite’.

Ce fut une belle semaine pour les valeurs US: le Dow a pris 0,8%, le S&P 1,4% et le Nasdaq 2,7%… la meilleure performance hebdo de l’année 2017.

Les tensions géopolitiques liées à la Corée, l’animosité envers les russes, les menace de retraits des USA des accords Alena, rien ne semble faire douter les acheteurs et pas davantage publication du rapport américain sur l’emploi à 14h30 qui constitue pourtant une douche froide.

L’économie américaine n’a généré que +156.000 nouveaux jobs en août (consensus : +180.000) et encore plus de 200.000 espérés après la publication du rapport d’ADP mercredi (avec 237.000 emplois recensés, un total très inhabituellement élevé pour un mois d’août).

Mais il y a pire puisque le gouvernement retranche -20.000 emplois au mois de juillet (189.000 au lieu de 209.000) et -21.000 au mois de juin (à 210.000).
Par ailleurs le taux de chômage se dégrade de +0,1 à 4,4% (il était attendu stable à 4,3%), le nombre d’heures travaillées stagne, ainsi que les salaires.

Alors que le cyclone Harvey s’éloigne, le secteurs de l’énergie et des matériaux de construction (il y a beaucoup à rebâtir au Texas) ont été privilégiés tandis que les ‘utilities’ -plus défensives- ont subi des prises de bénéfices.
A noter également la bone tenue du secteur auto avec Fiat Chrysler (+4,8%), Ford (+2,9%), General Motors (+2,2%).

zonebourse

Aller en haut