Accueil / Bourse / Wall Street monte très légèrement en attendant les minutes de la Fed

Wall Street monte très légèrement en attendant les minutes de la Fed

Wall Street monte très légèrement en attendant les minutes de la Fed

Wall Street montait très légèrement mercredi peu après l’ouverture, les investisseurs attendant surtout la publication des minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale (Fed): le Dow Jones prenait 0,08% et le Nasdaq 0,02%.

Vers 14H05 GMT, le Dow Jones gagnait 17,02 points, à 20.954,93 points, et le Nasdaq 1,46 point, à 6.140,17 points. L’indice élargi S&P 500 avançait de 0,68 point, soit 0,03%, à 2.399,10 points.

Mardi, la Bourse de New York avait légèrement monté, à l’aide notamment de bons chiffres à l’international: le Dow Jones avait gagné 0,21% et le Nasdaq 0,08%.

“Le ton prudent du marché, à l’ouverture, ne sort en rien de l’ordinaire”, a souligné dans une note Patrick O’Hare, de Briefing.

A part un bref trou d’air voici une semaine, les échanges sont dans l’ensemble très calmes à Wall Street ce mois-ci, les indices restant proches de records.

“Cela reflète l’état d’esprit des investisseurs qui attendent de voir (…) quels secteurs vont servir de moteur ou de freins”, a reconnu M. O’Hare.

“En attendant, on entend dire que l’un des éléments qui limite l’action sur le marché, c’est l’attente de la publication des minutes de la réunion de la Fed des 2 et 3 mai” à 18H00 GMT, a-t-il enchaîné.

La banque centrale américaine s’était alors abstenue de resserrer sa politique monétaire pour la seconde fois de l’année et les investisseurs cherchent à savoir si elle compte relever ses taux lors de sa prochaine réunion, en juin.

“Ce serait surprenant que les minutes contiennent quoi que ce soit de bouleversant d’un point de vue concret”, a relativisé M. O’Hare. “Mais comme c’est la Fed, la banque centrale la plus influente du monde, il incombe aux investisseurs d’en faire une lecture attentive.”

Auparavant, les marchés ont pris connaissance d’un recul plus marqué que prévu des reventes de logements en avril aux Etats-Unis.

La prudence est également de mise à la veille d’un sommet très attendu de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires, qui diront s’ils prolongent les quotas de production de pétrole en place, voire les abaissent encore.

Dans l’immédiat, “ce qui émerge c’est qu’une prolongation de neuf mois tient la corde mais sans réduction supplémentaire”, a commenté John Kilduff, d’Again Capital.

- Lowe’s baisse -

Parmi les valeurs, le joaillier Tiffany a annoncé mercredi des ventes trimestrielles décevantes, en raison d’une baisse des dépenses de touristes aux Etats-Unis, ce qui faisait chuter son titre de 8,65% à 85,08 dollars.

La chaîne de magasins Lowe’s, spécialiste de l’aménagement, perdait 4,10% à 78,97 dollars après avoir annoncé une nette baisse de son bénéfice net au dernier trimestre.

Advance Auto Parts, vendeur de pièces détachées pour l’automobile, cédait 5,04% à 133,57 dollars après une baisse de ses ventes et bénéfices trimestriels.

En revanche The Container Store, chaîne spécialisée dans les récipients divers et variés (poubelles, placards, sacs de voyage…), s’envolait de 41,69% à 5,88 dollars après avoir démultiplié son bénéfice net au dernier trimestre.

Le laboratoire pharmaceutique Merck, membre du Dow Jones, gagnait 0,67% à 64,98 dollars après le feu vert des autorités de régulation américaines à la mise sur le marché d’un anti-cancéreux, le Keytruda, une première car il cible des tumeurs ayant un profil génétique spécifique et non pas l’organe atteint.

Le marché obligataire montait très légèrement, le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissant à 2,281%, contre 2,283% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,937%, contre 2,944%.

NasdaqNyse
romandie

Aller en haut