Accueil / Finances / Wara assigne la note « tAA » aux Obligations senior du Fonds commun de Titrisation des Créances-COFINA

Wara assigne la note « tAA » aux Obligations senior du Fonds commun de Titrisation des Créances-COFINA

Wara assigne la note « tAA » aux Obligations senior du Fonds commun de Titrisation des Créances-COFINA

L’Agence de Notation financière Wara a annoncé le 3 avril 2018 l’assignation de la note « tAA » perspective stable aux Obligations senior émises par le Fonds commun de Titrisation des Créances du Groupe COFINA.

Il s’agit d’une notation de long terme en devise régionale « tAA» aux obligations « senior » émises par le FCTC du Groupe COFINA, d’un montant de 10 milliards de FCFA sur une maturité de 18 mois. A titre de référence, cette notation de « tAA » se situe deux crans en-dessous de la note maximale permise par l’échelle régionale l’agence de notation précise Wara.

L’analyse analytique révèle les principaux facteurs de notation suivante : une très forte granularité du portefeuille titrisé, l’équilibre géographique du portefeuille titrisé, réparti à parts presque’ égales entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal. Il ressort également un degré robuste de rehaussement de crédit par un surdimensionnement du portefeuille de 30,5% auquel s’ajoute un portefeuille de réserve de 6%. L’analyse a révélé la bonne qualité des actifs sous-jacents à l’opération de titrisation ainsi que la prévisibilité des flux de trésorerie extraits du portefeuille sous-jacent, le caractère amortissable des obligations et du Portefeuille de créances sous-jacent, ce qui Anesthésie le risque de valeur résiduelle. L’on peut aussi observer l’existence d’un fonds de réserve appelé à Croître à mesure que les excédents de marges s’accumulent au sein de la structure a indiqué Wara. Enfin, le confinement des risques opérationnels, eu égard à la présence de solutions alternatives de recouvrement et à la bonne qualité de la documentation juridique.

 

Du reste, la note de « tAA » assignée par WARA à ces obligations se situe deux crans en-dessous de la note maximale et sept crans au-dessus de la note minimale acceptée par le CREPMF pour émettre sans garantie.

 

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Aller en haut