Accueil / Mines & Energies / Woodside Petroleum va revoir ses investissements africains à la lumière du cours du baril

Woodside Petroleum va revoir ses investissements africains à la lumière du cours du baril

Woodside Petroleum va revoir ses investissements africains à la lumière du cours du baril

Woodside Petroleum Ltd, en pleine montée en puissance dans le secteur pétro-gazier en Afrique, est très attentif à l’impact de la chute du prix du baril sur la « rentabilité à court terme et le cash flow pour réviser de façon conséquente ses dépenses d’investissement ».Le major pétro-gazier australien en a fait cas, le 15 janvier, dans son rapport d’activités du trimestre achevé au 31 décembre.

Il rapporte avoir effectué 82 km sur les 111 km du sondage sismique 2D TZ entamé en 2014 sur le bloc sud du lac Tanganyika, après y avoir achevé 1244 km de sondage géophysique au quatrième trimestre 2014.

Toutefois, Woodside s’est félicité d’avoir finalisé l’amodiation avec Noble Energy et Glencore, qui lui a permis de prendre 30% d’intérêt dans le contrat de partage de production Tilapia au large du Cameroun. Il explique que la joint-venture projette d’effectuer en 2015 le forage du puits d’exploration Cheetah qui reste assujetti à l’approbation, entre autres, du gouvernement camerounais.

Woodside Petroleum, qui a consolidé sa présence sur le gaz et le pétrole en Afrique en 2014, a conclu décembre dernier avec Pavilion Gas, basée au Singapour, des protocoles d’accord devant être convertis en 2015 en contrats de vente et d’achat. Ceci, pour la fourniture d’environ 0,56Mtpa de GLN sur une période de 13 ans à partir de 2020.

agenceecofin.com

Aller en haut