Accueil / Tic & Telecoms / Xiaomi lance deux smartphones anti-iPhone 6

Xiaomi lance deux smartphones anti-iPhone 6

Xiaomi lance deux smartphones anti-iPhone 6

Le PDG de la start-up chinoise, Lei Jun, a présenté, jeudi, le Mi Note et le Mi Note Pro. Deux phablettes qui n’ont pas à rougir à côté du dernier smartphone d’Apple.

Depuis que Xiaomi a vu le jour en 2010, la start-up chinoise et Apple évoluent sur deux sphères bien différentes dans le secteur des smartphones. Aussi bien au niveau de leur zone géographique d’influence que du segment de marché. Mais le groupe chinois est ambitieux et pourrait bien devenir un concurrent direct pour le groupe de Cupertino dans les années à venir.

Nouvelle illustration de la montée en puissance et en gamme de Xiaomi, Lei Jun – fondateur et PDG du groupe – a dévoilé, jeudi, deux nouveaux smartphones qui pourraient faire de l’ombre à l’iPhone 6 Plus. Dotés tout deux d’un écran de 5,7 pouces de diagonale, le Mi Note et le Mi Note Pro sont deux phablettes au design proche du dernier smartphone de la firme à la pomme.

Prix

Vendus entre 315 euros et 450 euros dans leur version 16 Go, le Mi Note et le Mi Note Pro sont respectivement équipés de 3Go et 4Go de mémoire vive, d’une batterie de 3.000 mAh et de 3.090 mAh. Par ailleurs, le premier est doté d’un écran Full HD et le second d’un écran QHD (1440*2560 pixels).

Uniquement commercialisés sur les marchés asiatiques auxquels le groupe a choisi de se cantonner pour le moment, ces modèles ne souffrent pas la comparaison avec l’iPhone 6 Plus sur le plan des caractéristiques techniques. Et la phablette d’Apple pourrait bien pâtir de leur arrivée sur le marché chinois – où Xiaomi est déjà le premier vendeur depuis quelques mois.

D’autant que le rapport qualité/prix est nettement en faveur des deux terminaux mobiles de la start-up chinoise, l’iPhone 6 Plus étant vendu à partir de 809 euros. Le Mi Note et le Mi Note Pro vont aussi entrer en confrontation directe avec le Galaxy Note 4, la phablette de Samsung .

Valorisée 45 milliards de dollars

Ces deux modèles haut de gamme sont aussi la démonstration que le groupe sait faire dans le haut de gamme. Une manière de se positionner pour le groupe, en termes d’image, et de placer ses pions pour le futur.

Car si Xiaomi a fait savoir qu’elle n’avait pas prévu de s’attaquer aux Etats-Unis et à l’Europe dans l’immédiat, la start-up chinoise – désormais valorisée 45 milliards de dollars et qui ambitionne d”écouler 100 millions de smartphones en 2015 – ne devrait pas faire indéfiniment l’impasse sur ces marchés.

Nicolas Richaud
lesechos.fr

Aller en haut