Accueil / Tic & Telecoms / Yahoo: son piratage pourrait faire économiser 1 milliard de dollars à Verizon

Yahoo: son piratage pourrait faire économiser 1 milliard de dollars à Verizon

Yahoo: son piratage pourrait faire économiser 1 milliard de dollars à Verizon

L’opérateur télécom Verizon, qui devait racheter Yahoo pour 4,8 milliards de dollars, demanderait désormais un rabais d’un milliard de dollars pour tenir compte de la baisse de la valeur de l’entreprise.

On pouvait s’y attendre. La révélation de la plus grosse fuite de données de l’histoire en plein processus de rachat, et le début de scandale d’espionnage, cela n’allait pas jouer en faveur de Yahoo. Son acquéreur Verizon, l’opérateur télécom numéro un aux Etats-Unis, chercherait désormais à obtenir une ristourne d’un milliard de dollars par rapport à son offre initiale de 4,8 milliards, rapporte le New York Post.

“Tout dépendra de ce que Yahoo a avoué avant de signer”, commente un avocat spécialisé en fusions-acquisitions sur le site TechCrunch. Tout dépend aussi de la sincérité, ou non, de Marissa Mayer, qui affirme avoir découvert le piratage en même temps que la presse, c’est-à-dire cet été. Mais dans tous les cas, il y a un problème de faute ou de dissimulation. En outre, l’entreprise a mis deux mois à alerter ses utilisateurs de la nécessité de changer leur mot de passe.

Difficile de faire encore confiance à Yahoo. C’est pourquoi le démenti – pas très clair -de l’entreprise cette semaine, après des accusations de collusion avec la NSA et le FBI pour espionner les mails de ses utilisateurs, sonnent faux aux oreilles du public et ne va pas arranger les affaires de Yahoo dans sa négociation avec Verizon. Une fois de plus, la société est accusée d’avoir manqué de transparence en ne divulguant pas les demandes des agences de renseignement dans son rapport bisannuel sur la transparence.

LEXPRESS.fr

Aller en haut