Accueil / Tic & Telecoms / Yucall : le client n’attend plus

Yucall : le client n’attend plus

Yucall  : le client n’attend plus

Améliorer la prise en charge des clients dans les hôtels, les restaurants et autres établissements accueillant le public grâce à des objets connectés est la mission de cette startup.

Vous arrivez dans un hôtel tard le soir pendant que le gardien fait sa ronde. Vous êtes pressé de commander, puis de régler l’addition au restaurant. Les établissements équipés des solutions Yucall proposent à leurs clients une borne d’appel connectée à une montre portée par le personnel qui peut réagir immédiatement. « En signalant sa présence, le client réduit son attente. On améliore ainsi la prise en charge et au final le service client », résume Alexandre Lefort, CEO de Yucall.

En juin, la jeune société lancée par trois jeunes entrepreneurs qui se sont autofinancés a soufflé sa deuxième bougie. Elle se targue déjà d’équiper plus de 300 hôtels, dont 20% du parc Accor en France. Avec des retours très positifs. « Les veilleurs de nuit n’ont plus la hantise de louper ou de faire attendre un client. De plus, le système qui a une très grande portée a été adopté aussitôt par tout le personnel », se réjouit Pascal Boisselier, directeur du KYRIAD Dijon Longvic. « Pour les hôtels bureau, ces objets sont très appréciables, un vrai confort. 
Cela permet d’être en cuisine, au service petit déjeuner ou en réserve en stressant beaucoup moins.
 L’équipe ne pourrait plus s’en passer. A ne surtout pas s’en priver, pour un prix super abordable », commente de son côté Laurie Spatafora, directrice de l’Ibis Styles Lille Aéroport. Dans un magasin de bricolage, Yucall permet d’appeler le vendeur le plus approprié. Yucall est également présent dans l’univers des casinos.

Si Yucall vise au final la satisfaction client, la jeune société améliore aussi les conditions de travail des collaborateurs. « C’est un confort qui permet de se concentrer pour tous les personnels polyvalents qui doivent être au four et au moulin », constate Alexandre Lefort qui cite d’autres avantages tels que l’augmentation du chiffre d’affaires grâce à un meilleur taux de rotation ou une meilleure gestion des achats impulsifs. « A terme, nous proposerons des solutions avec plus de potentiel qui se connecteront à d’autres objets », annonce le dirigeant de Yucall. Pour l’heure, il se félicite de sa récente participation au salon Urbaccess sur le Village Startup de la CGPME Île-de-France. Le Village rassemblait vingt entreprises innovantes dans les secteurs des transports, des objets connectés, de l’énergie, des services et de la relation envers les citoyens qui œuvrent pour simplifier le quotidien en favorisant le lien et le partage dans un environnement plus responsable. « Le salon nous a permis de lancer un nouveau produit adapté aux personnes à mobilité réduite qui ont besoin d’être prises en charge quand elles arrivent dans un établissement. C’est possible avec des boitiers installés à l’entrée et dans les points stratégiques pour éviter l’attente. Dans ce domaine, nous avons rencontré la Centrale des Collectivités qui nous donne accès à 50 000 décideurs dans les collectivités territoriales. Grâce à notre présence et au prix que nous avons reçu, nous avons aussi pu entrer en relation avec le syndicat hôtelier. » Un salon extrêmement productif pour ce jeune entrepreneur qui se dit « très optimiste pour l’avenir ».

Isabelle Boucq
latribune.fr

Aller en haut