Accueil / Mines & Energies / Zambie : les eaux du barrage électrique de Kariba ont atteint un seuil critique

Zambie : les eaux du barrage électrique de Kariba ont atteint un seuil critique

Zambie : les eaux du barrage électrique de Kariba ont atteint un seuil critique

Les réserves d’eau du barrage hydroélectrique de Kariba ont atteint un niveau dangereusement bas selon Dora Siliya (photo), la ministre zambienne de l’Energie. « La situation est désastreuse. Nous prions pour que le niveau de l’eau ne baisse pas plus, à défaut de quoi, nous serions dans l’obligation d’arrêter totalement le fonctionnement du barrage.», a-t-elle déclaré à l’agence Bloomberg.

Cette situation est due à la baisse de la pluviosité et à la surconsommation de l’eau en Zambie et au Zimbabwe, les deux pays qui se partagent le barrage. Le 28 décembre dernier, le réservoir du barrage était rempli à 14% contre 51% à la même époque, une année plus tôt. Cette situation a déjà provoqué une réduction de moitié de la production d’électricité.

Le déficit énergétique s’est traduit par des délestages pouvant s’étendre à 14 heures par jour. Le secteur minier de la Zambie, second producteur africain de cuivre, en a également pâti avec, entre autres, la suppression de plus de 10 000 emplois.

Selon Mme Siliya, le gouvernement zambien est prêt à faire face à un éventuel arrêt total du barrage électrique de Kariba. Une centrale thermique de secours de 250 MW et une centrale à charbon de 300 MW seront mis en service respectivement en mars et en juin 2016. Une centrale flottante, ancrée au large du Mozambique, fournira environ 200 MW. « L’impératif pour nous est de nous assurer que, même en cas d’arrêt du barrage, nous puissions continuer à avoir de l’électricité. Que Dieu nous garde d’avoir à en arriver là, parce que le niveau de l’eau est en dessous du minimum recommandé.», espère la ministre.

Gwladys Johnson
agenceecofin.com

Aller en haut