Accueil / Finances / Zenith Bank envisage d’ouvrir une filiale à Dubaï pour faciliter …

Zenith Bank envisage d’ouvrir une filiale à Dubaï pour faciliter …

Zenith Bank envisage d’ouvrir une filiale à Dubaï pour faciliter …

Zenith Bank envisage d’ouvrir une filiale à Dubaï pour faciliter les échanges avec l’Asie.

Le groupe bancaire nigérian Zenith Bank envisage l’ouverture d’une filiale dans l’Emirat de Dubaï, afin de soutenir les besoins de sa clientèle effectuant des échanges commerciaux avec l’Asie, a fait savoir Peter Amangbo son directeur général. « Nous somme en train de finaliser le processus de création d’une représentation à Dubaï. Elle sera la filiale de Zenith Bank UK. Pourquoi Dubai ? parce que c’est actuellement la porte ouverte vers l’Asie et que le flux des affaires entre le Nigéria et ce continent a augmenté sur une longue période. Nous pensons donc que Dubaï ce sera un point essentiel d’où nous pourrons servir notre clientèle », a expliqué M. Amangbo en marge du Forum Économique Mondial consacré à l’Afrique, qui se déroulait des 3 au 5 juin 2015 à Capetown en Afrique du Sud.

Le directeur général de Zenith Bank a aussi reconnu que la chute des cours du pétrole et les incertitudes entourant les élections de début d’année, ont eu un impact négatif sur les affaires. « Ces risques sont aujourd’hui minimisés et nous nous concentrons désormais sur nos opérations », a-t-il fait savoir.

Le 20 avril, la banque a indiqué, dans une communication financière, avoir réalisé un bénéfice avant impôt de 33,12 milliards de nairas (166 millions de dollars) durant le premier trimestre 2015, en hausse de 14,5 % par rapport à la même période de 2014. Sur le marché financier par contre la tendance moyenne est à la hausse depuis le début de l’année.

Après avoir atteint un pic de progression de 19,7% le plus haut depuis le début de l’année, l’action Zenith Bank a chuté de 5,7% au mois de mai et reste volatile en ce début de mois de juin. Il est aussi à préciser que les investisseurs ayant acquis des actifs de la banque en 2012, réalisent aujourd’hui une plus-value potentielle de 62,7%.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut