Accueil / Auto & Transports / Zimbabwe: lancement d’un appel d’offres pour la privatisation de la compagnie aérienne nationale

Zimbabwe: lancement d’un appel d’offres pour la privatisation de la compagnie aérienne nationale

Zimbabwe: lancement d’un appel d’offres pour la privatisation de la compagnie aérienne nationale

Le gouvernement zimbabwéen a lancé  un appel d’offres pour la cession des parts de l’Etat dans la compagnie aérienne nationale, dans le cadre du programme de privatisation des  entreprises déficitaires du président Emmerson Mnangagwa, a annoncé l’administrateur d’Air Zimbabwe, Reggie Saruchera, le 12 novembre.

Air Zimbabwe, qui doit plus de 300 millions de dollars à ses créanciers étrangers et nationaux, a été mise sous administration provisoire en octobre dernier.  

M Saruchera a précisé dans un avis d’appel d’offres publié par les journaux locaux que les investisseurs potentiels sont appelés à présenter leurs offres avant le 23 novembre, après le règlement d’un droit non remboursable de 20 000 dollars. Il n’a cependant pas précisé si l’Etat allait céder la totalité ou une partie de ses parts dans la compagnie.

Air Zimbabwe fait partie de plusieurs dizaines d’entreprises publiques en difficulté qui devraient être partiellement ou totalement privatisées au cours des neuf prochains mois, dans le cadre d’un programme de réformes économiques visant à assainir les finances publiques.

La compagnie dispose de six avions, dont trois sont cloués au sol faute de maintenance.

Depuis mai 2017, Air Zimbabwe figure sur la liste noire des 181 compagnies interdites d’accès à l’espace aérien de l’Union européenne pour « non-respect des normes internationales de sécurité ». 

agenceecofin

Aller en haut