Accueil / Mines & Energies / Zimbabwe : une défaillance technique entraîne la perte de près de 1 000 MW d’électricité

Zimbabwe : une défaillance technique entraîne la perte de près de 1 000 MW d’électricité

Zimbabwe : une défaillance technique entraîne la perte de près de 1 000 MW d’électricité

Au Zimbabwe, la ZESA a perdu presque 1 000 MW, soit l’équivalent de sa production énergétique actuelle. Cette perte a été causée par une défaillance du réseau national qui a causé l’interruption de la fourniture d’énergie par le Mozambique et la Zambie. La panne s’est également étendue au barrage de Kariba qui n’a pas pu fournir ses 285 MW prévus.

« Toutes les centrales électriques ont été touchées à l’exception de la centrale hydroélectrique de Hwange qui était en travaux. Nos techniciens recherchent des solutions à ce problème qui devrait être résolu d’ici la fin de la journée », avait confié hier Fullard Gwasira, le porte-parole de la ZESA.

Cette panne intervient alors que le réseau électrique du pays fonctionne au ralenti. Le barrage de Kaleta par exemple ne produit que 285 MW pour une capacité prévue de 750 MW. Le pays a actuellement une disponibilité énergétique de 1 000 MW pour une demande électrique nationale de 1 500 MW.

Gwladys Johnson
agenceecofin.com

Aller en haut