dimanche 05 juillet 2020
Accueil / Finances / Zlecaf : Afreximbank et le Centre du commerce international s’associent pour accompagner les entreprises

Zlecaf : Afreximbank et le Centre du commerce international s’associent pour accompagner les entreprises

Zlecaf : Afreximbank et le Centre du commerce international s’associent pour accompagner les entreprises
Les propriétaires et dirigeants de micros, petites et moyennes entreprises seront formés aux stratégies d’un commerce transfrontalier efficace dans un contexte pandémique.

Tirer pleinement parti de la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) passera par des entreprises commerciales suffisamment outillées pour dealer avec leurs consœurs à travers le continent. C’est pour assurer ce virage dans un contexte de crise sanitaire que la Banque africaine d’import-export (Afreximbank) vient de nouer un partenariat avec le Centre du commerce international (ITC), agence conjointe de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et des Nations Unies. « Notre initiative conjointe avec l’ITC est un moyen proactif de soutenir la mise en œuvre de la Zlecaf et de fournir aux PME les outils nécessaires pour répondre plus efficacement aux défis économiques et sociaux posés par la pandémie mondiale », a déclaré Kanayo Awani, directeur général de l’Initiative pour le commerce intra-africain d’Afreximbank.

Nigeria, Rwanda, Côte d’Ivoire, pays-pilotes

Concrètement, il s’agira d’attribuer des formations aux dirigeants et propriétaires de micro, petites et moyennes entreprises (MPME) afin qu’ils reçoivent les connaissances et les compétences nécessaires pour un commerce transfrontalier plus efficace. « Les entreprises africaines auront l’occasion d’apprendre, de planifier et de réussir à développer leur entreprise en tirant pleinement parti de la Zlecaf », a expliqué Dorothy Tembo, directrice exécutive par intérim de l’ITC,

Encadrée par l’Afreximbank Academy (Afracad) et géré via la plateforme multilingue de l’Académie des PME de l’ITC, cette formation sera dans un premier temps dispensée dans trois pays-pilotes : le Nigeria, le Rwanda et la Côte d’Ivoire.

Assurer un trend haussier au commerce intra-africain

La Zlecaf représentera le plus grand bloc commercial régional au monde, de 3,4 milliards de dollars et 1,3 milliard d’habitants. Sa mise en œuvre prévue le 1er juillet 2020 serait reportée à une date ultérieure en raison des ravages de la pandémie du coronavirus sur les économies et leur besoin de récupération, selon une sortie récente du Sud-africain Wamkele Mene, secrétaire général de la Zlecaf.

Ce partenariat entre Afreximbank et l’ITC permet d’anticiper, en attendant que le nouvel agenda de la Zlecaf soit précisé. D’autant que dans le contexte actuel, l’heure est déjà aux réflexions stratégiques d’après-crise. Et le commerce intra-africain qui, bien que pesant encore faiblement dans le commerce global du continent (environ 17%) s’inscrivait sur un bon trend avant la pandémie (en hausse de 5% rien qu’en 2018), occupera une place de choix dans le commerce africain de demain.

afrique.latribune

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut