mardi 15 juin 2021
Accueil / Finances / Dividendes : La BOA Burkina versera 8,140 milliards de FCFA à ses actionnaires le 3 mai 2021

Dividendes : La BOA Burkina versera 8,140 milliards de FCFA à ses actionnaires le 3 mai 2021

Dividendes : La BOA Burkina versera 8,140 milliards de FCFA à ses actionnaires le 3 mai 2021

Le bénéfice de la Bank Of Africa (BOA) Burkina Faso, filiale du groupe bancaire du même nom, versera le 3 mai 2021 à ses actionnaires, au titre de l’exercice 2020 un dividende net global de 8,140 milliards de FCFA (12,210 millions d’euros), ont annoncé les dirigeants de cet établissement bancaire basé à Ouagadougou.

Rapporté aux 22 millions d’actions qui composent le capital de la banque, cela correspond à un dividende net de 370 FCFA par action de 1.000 FCFA comme en 2019.  Ce niveau de dividende, qui représente 37%du nominal de l’action de la banque, fait suite à la prise en compte de l’impôt sur le revenu des valeurs mobilières (IRVM) au taux de 12,5% sur le dividende brut par action d’un montant de 423 FCFA.

La BOA Burkina a réalisé, au terme de l’exercice 2020, un bénéfice après impôts de   17,607 milliards de FCFA contre 18,511 milliards de FCFA, soit une baisse de 4,88%. Par contre, le total bilan de la banque était en progression de 13,94% à 988,180 milliards de FCFA contre 867,213 milliards de FCFA au 31 décembre 2019.

La BOA Burkina avait vu également ses ressources collectées auprès de sa clientèle évoluer de 136,497 milliards de FCFA à 761,160 milliards de FCFA. De leur côté, les crédits consentis à cette même clientèle ont augmenté de 26,551 milliards à 554,270  milliards de FCFA. Le produit net bancaire de la BOA Burkina Faso a enregistré une hausse de 10,85%, passant de 42,707 milliards FCFA au 31 décembre 2019 à 47,367 milliards FCFA durant la période sous revue.

Le résultat brut d’exploitation (RBE)  avait aussi progressé de 7,33%, passant de 23,410  milliards de FCFA en 2019 à 25,127 milliards de FCFA durant la période sous revue. Toutefois, le coût du risque de la banque avait fortement augmenté de 3,192 milliards de FCFA durant la période sous revue, avec un niveau se situant à 5,275 milliards de FCFA contre 2,063 milliards de FCFA en 2019. Pour sa part, le résultat d’exploitation s’était replié de 6,91% à 19,852  milliards de FCFA  contre 21,327 milliards de FCFA au 31 décembre 2019.

 

financialafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut