lundi 14 juin 2021
Accueil / Auto & Transports / L’aéroport international de Libreville récompensé pour sa bonne gestion de la sécurité sanitaire

L’aéroport international de Libreville récompensé pour sa bonne gestion de la sécurité sanitaire

L’aéroport international de Libreville récompensé pour sa bonne gestion de la sécurité sanitaire

L’aéroport international Léon Mba de Libreville vient d’obtenir une accréditation sanitaire AHA (Airport health accreditation) du Conseil international des aéroports (ACI), apprend-on d’un communiqué signé le 2 mars.

C’est le tout premier aéroport d’Afrique centrale, selon l’entreprise, à obtenir cette certification internationale qui récompense sa démarche et les mesures mises en œuvre sur la plateforme pour garantir la sécurité sanitaire des voyageurs et des personnels depuis le début de la pandémie de la Covid-19. « C’est au terme d’un processus débuté en novembre 2020 par un questionnaire d’évaluation à distance, de transmission d’éléments de preuve, d’échanges avec les experts et achevé par des vérifications de plus d’un mois qu’ADL a obtenu cette certification sanitaire, valable pour les 12 prochains mois. Celle-ci confirme que l’expérience aéroportuaire offerte aux passagers est sûre et à la hauteur des exigences internationales », explique l’ADL.

Cette certification va donc permettre de rassurer les passagers, les employés, les partenaires et l’activité touristique sur le dispositif mis en place au sein de l’aéroport pour garantir la sécurité. Parmi les dispositions qui ont permis de lutter contre la propagation de la covid-19, l’on peut citer la désinfection des espaces, la distanciation physique, la communication sur les gestes barrières et la protection des passagers et du personnel tout au long du parcours passager.

L’accréditation AHA est obtenue après avoir évalué les mesures sanitaires déployées dans les aéroports conformément aux recommandations internationales définies par l’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale) et par l’EASA (Agence européenne de sécurité aérienne).

Rappelons que depuis le 26 février, et ce jusqu’au 3 mai 2021, l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) réalise un audit de sûreté de l’aviation civile au Gabon.

 

Le Nouveau Gabon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut