vendredi 07 mai 2021
Accueil / Tic & Telecoms / The Rise Fund a investi 200 millions USD dans Airtel Money

The Rise Fund a investi 200 millions USD dans Airtel Money

The Rise Fund a investi 200 millions USD dans Airtel Money

L’appel aux investisseurs lancé en janvier 2021 par Airtel Africa porte déjà ses fruits. La société télécoms vient de franchir une première étape dans la mobilisation des fonds indispensables à la redynamisation de ses activités dans plusieurs marchés d’Afrique.

A travers The Rise Fund, sa plateforme mondiale d’investissement d’impact, la société financement alternatif TPG a réalisé un investissement de 200 millions USD dans Airtel Mobile Commerce BV (AMC BV), la filiale à 100% d’Airtel Africa plc spécialisée dans le paiement mobile. Jeudi 18 mars, la branche africaine du groupe télécoms indien Bharti Airtel a dévoilé la signature d’un accord à cet effet.

« L’opération évalue l’activité d’argent mobile d’Airtel Africa à 2,65 milliards USD sur une base sans numéraire et sans dette. The Rise Fund détiendra une participation minoritaire dans AMC BV à la fin de la transaction, Airtel Africa continuant de détenir la participation majoritaire restante », a déclaré Airtel Africa plc. La société a souligné que la transaction est soumise aux conditions de finalisation habituelles, y compris les dépôts et approbations réglementaires nécessaires, le cas échéant, ainsi qu’à l’inclusion d’actifs et de contrats spécifiques du secteur de l’argent mobile dans AMC BV.

L’entrée de The Rise Fund dans le capital d’AMC BV fait suite à l’intention d’Airtel Africa plc, exprimée le 29 janvier 2021, d’ouvrir sa filiale dédiée au paiement mobile à des investisseurs. Airtel indique être toujours en pourparlers avec d’autres investisseurs potentiels concernant d’éventuels investissements minoritaires supplémentaires dans Airtel Money, jusqu’à un total de 25% du capital social d’AMC BV.

Le produit de la transaction réalisée avec The Rise Fund sera utilisé pour réduire la dette du groupe et investir dans les infrastructures de réseau et de vente sur différents marchés d’exploitation. En début d’année, Raghunath Mandava, le président-directeur général d’Airtel Africa plc, exprimait la volonté de l’entreprise d’investir davantage au Nigeria, au Congo, en RDC, en Tanzanie et au Kenya où ses parts de marché sont faibles.

 

Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut